Formulaire de recherche

Osez Bordeaux
fr | en

Bordeaux ville durable

ginko

Bordeaux est un véritable territoire d’expérimentation pour le développement durable dans tous les domaines de l’activité humaine : développement des moyens de transports écologiques, réduction de la circulation automobile, sauvegarde du patrimoine, lutte contre l'étalement urbain...

Choisie parmi quelques territoires pilotes pour tester à l’échelle locale les grands principes de l’Agenda 21, Bordeaux adopte ce plan d’action en 2008. Elle y ajoute un Plan Climat et s’inscrit alors dans la démarche européenne de labellisation Cit’ergie.
Une Charte de la construction durable, conclue dès 2009 avec l’ensemble des promoteurs et bailleurs impose à tous les logements construits avec le soutien de la Ville des normes durables et de haute qualité d’usage. D’ici 2020, tous seront à énergie positive. L’enjeu est de parvenir à estomper les cloisonnements qui séparent les spécialités de la filière construction, tout en prenant globalement en compte les diverses problématiques environnementales, sociales et sociétales, et économiques soulevées...

Et c’est tout le spectre de la construction qui s’inscrit peu à peu dans cette démarche d’innovation et de développement durable : une cinquantaine d’entreprises remarquables en région, mais aussi promoteurs, architectes, urbanistes, géomètres, designers, bureaux d’études, maîtres d’oeuvres, bureaux de contrôle, économistes de la construction, énergies renouvelables, solutions numériques, capteurs, entreprises générales du bâtiment, de travaux publics, carriers, matériaux, éclairages, qualité de l’air et centres de ressources technologiques. Bordeaux accueille les entrepreneurs et invite les pôles de compétitivité Creahd et Xylofutur à présenter des projets innovants et reproductibles.

La cité bordelaise s’offre également comme territoire d’expérimentation dans le domaine des énergies renouvelables.

En 2012, elle a accueilli en coeur d’agglomération la plus grande ferme photovoltaïque au monde, avec 60 000 panneaux sur une surface de 20 ha, capables de produire l’équivalent de la consommation de 5 000 foyers, ou de plus de 50% des besoins de l'éclairage public de la ville.

Un investissement de 55 M€ mis en place par EDF Energies nouvelles.

Le fleuve est également mis à contribution, avec la création, près du pont de pierre, du premier site d’essai et de production d’énergie hydrolienne en milieu estuarien. Ce centre test dont la réalisation a été inscrite au programme de France Energies marines, sera bientôt mis à la disposition des développeurs et industriels du monde entier. Pour conduire le territoire tout entier vers cette transition énergétique, la Ville mobilise l’ensemble de ses forces vives entreprises, citoyens, associations et agents municipaux et encourage la multiplicité des liens et des partenariats que tissent les différents acteurs économiques en direction de cet objectif majeur.

Une synergie d’action autour de l’économie verte et durable, qu’illustre l’exemplaire écosystème Darwin installé rive droite dans le quartier de la Bastide qui a entrepris en 2006 la rénovation des Magasins Généraux de la Caserne Niel en friche, patrimoine historique de l’agglomération bordelaise. Basse consommation, énergies renouvelables, sobriété des usages, politique zéro déchets, écomobilité, partage et mutualisation sont les mots d’ordre de ce chantier collaboratif qui mise sur l’intelligence collective, la créativité, et l’économie circulaire.
Ainsi, depuis fin 2012, une grande diversité d’activités commence à émerger de ces quelque 10 000 m2 : entreprises de l’économie verte et créative, incubateurs et pépinières, commerces alimentaires responsables, librairie, crèche, restaurant et hôtel écolos, ferme urbaine et jardins partagés, logements, fabrique artistique, skatepark indoor, recyclerie/ressourcerie…

Une dynamique de développement économique et de services qui en octobre 2012 a valu à Darwin le Prix « Coup de coeur » des Trophées Agenda 21 du Conseil Général de la Gironde.