Formulaire de recherche

Osez Bordeaux
fr | en

Une ville en construction au service des entreprises

euroantlantique

Sur la seule commune de Bordeaux, on recensait en 2011 près de 16 000 entreprises, réparties à 60%  dans les services, 31%, dans le commerce et l’artisanat et 9 % dans le secteur de l’industrie et de la construction. Sur les 3 000 entreprises nouvelles, le taux de création le plus élevé revenait au secteur de la construction, avec près de 44% - contre 26,4% à Toulouse ou 26,9% à Montpellier.

Les services aux entreprises représentent par ailleurs le tiers de l’économie de la Gironde avec 122 000 emplois et 10 500 entreprises concernées, essentiellement concentrées dans la zone d’emploi de Bordeaux.

Une vigueur entrepreneuriale qui a déjà séduit 400 entreprises étrangères ayant fait le choix d’implanter leur marque sur le territoire local.

Sur chaque territoire en mouvement visé par le second projet urbain Bordeaux 2030, la Ville prévoit d’importants espaces dédiés aux activités porteuses de développement.

Station de pompage

Ainsi, 25 000 m2 de bureaux pour l’opération Bastide Niel, 75 000 m2 pour le projet Bastide Brazza, 95 000 m² sur le secteur des bassins à Flot, et 500 000 m2 au coeur du futur centre d’Affaires international Bordeaux Euratlantique, opération d’intérêt national (OIN) figurant parmi les plus grands projets urbains en France (740 ha).

Le programme d’aménagement d’ensemble (PAE) des Bassins à flot - vaste territoire de 160 hectares formant un trait d’union privilégié entre Bordeaux et son agglomération - intègre quant à lui près de 70 000 m2 consacrés aux commerces,
au tertiaire et au nautisme le long de la rue Lucien Faure. A travers une grande diversité de projets, le Grand Port Maritime de Bordeaux contribuera à l’impulsion de cette nouvelle zone d’activité économique et d’emploi.

Le coeur ancien de la ville se voit également insuffler une nouvelle dynamique grâce au vaste projet en cours baptisé [Re]-Centres, focalisé sur les quartiers centraux les plus touchés par la vacance de logements, l’habitat indigne et les fragilités socio-économiques - un périmètre total de 148 hectares.

La revitalisation de ces îlots est notamment assortie de 1 000 logements nouveaux, 300 logements sociaux, et 455 réhabilités dans l'ancien. Un programme d’envergure budgétisé à hauteur de 92 millions d’euros.