Formulaire de recherche

Osez Bordeaux
fr | en

Vie nocturne

vie nocturne

Bars à vin, restaurants, clubbing

Au centre ville, atmosphère décontractée entre les places du Parlement, Saint Pierre et Camille Jullian, où se nichent un très grand nombre de bistrots et cafés, souvent agrémentés de terrasses. Rue des Piliers de Tutelle, Bordelais et touristes se mêlent sur les dancing floors de toutes tendances, y compris exotiques, comme à la Calle Ocho, où l’on plonge dans un cadre et des rythmes latinos, ou à La Bodega, à l’ambiance espagnole si prisée.

Dans l’environnement exceptionnel de la place de la Comédie, cafés et restaurants de charme et de qualité alternent gastronomie française et saveurs du monde. Les clubs du «Triangle» affichent une ambiance lounge et contemporaine ainsi qu’une clientèle choisie, tel le Black Diamond, club privé et ultra-select du Grand Hôtel.

Autour de la place de la Halle des Chartrons, repaire convivial et branché, promeneurs et habitués viennent notamment profiter des restaurants world food : viande argentine, spécialités italiennes, ou soirée cinéma /cuisine familiale aux accents britanniques comme le propose chaque vendredi Paul’s place, tenu par un anglais amoureux de Bordeaux...

Le long des quais, desservis par le tram, le choix est vaste pour boire un verre, dîner ou se déhancher. Les terrasses aménagées avec vue sur le fleuve attirent une foule cosmopolite et touristique toujours plus nombreuse.
En descendant vers le sud, on trouve quai de Paludate et à proximité une importante concentration de bars de nuit, pubs et discothèques qui se renouvellent régulièrement, alternant pop britannique, musique des années 70’ et 80’, R’n'B, rock, tubes commerciaux du moment et musique électro. Parmi eux, Le Troquai, Le Shine, S-Kandalo, Fabrick, ou La Pachanga pour les amateurs de rythmes afro-cubains.

C’est "aux bassins", autrement dit dans le quartier en pleine mutation des anciens Bassins à flot, que l’on trouve le must du clubbing : discothèques à bord de péniches, comme la Dame de Shanghaï, l'I.Boat et le Deck, ou boîtes de nuit installées dans d’anciens entrepôts, comme l’Ice room, espace sensoriel multiple, avec brasserie moderne, bar à vin, et espace de danse.

A noter que Bordeaux participe avec dix autres villes françaises et européennes au programme «Safer Drinking Scenes», oeuvrant pour la mise en place d’une politique de prévention et d’encadrement des pratiques festives et de la consommation d’alcool : installation de bornes éthylotest dans les établissements de nuit, organisation d’opérations ‘capitaine de soirée’, mise en place de bus de nuit, interventions d’animateurs de prévention sur l’espace public, etc. Depuis fin 2006, Bordeaux mène par ailleurs une campagne de sensibilisation de la jeunesse aux dangers de l’alcool. Baptisée Festiv'attitude, elle se traduit par des actions telles que l’ installation de bornes éthylotest, le réajustement des horaires des bus de nuit desservant le campus universitaire et les abords des établissements nocturnes, la sécurisation de la voie publique, le contrôle des bars associatifs, ou la mise en place d’un site Internet, Le plan B, en direction des organisateurs de soirées étudiantes.

Le casino

casino

3 bars, 5 restaurants, une salle de spectacle de 700 places, une salle d'expositions, et bien sûr tables de jeux et machines à sous : le casino de Bordeaux offre tous les jours de l’année un programme de réjouissances varié.