Laboratoires de recherche à Bordeaux

laboratoire recherche scientifique bordeaux

La recherche locale s’appuie sur quelque 5 000 chercheurs, répartis sur près de 200 laboratoires publics et privés.

Parmi eux, les laboratoires de grands centres nationaux (CNRS, INSERM, INRA, IRSTEA, INRIA, IFREMER, CEA…), 9 laboratoires d’excellence (LabEx), en neurosciences, imagerie avancée, ou encore matériaux avancés sur mesure, et 4 équipements d’excellence (EquipEx) en Biologie-Santé, Nanotechnologies, Energie, et Environnement.

Les différents laboratoires de recherche couvrent des domaines variés, en lien avec les Technologies de l’information et de la communication (TIC) : Institut MIB (9 laboratoires dans les domaines de l’électronique, de l’informatique, de la chimie…), ENSC (Ecole Nationale Supérieure de Cognitique), Institut Ausonius (réalité virtuelle pour l’archéologie), INRIA, (informatique et automatique), LaBRI (Laboratoire Bordelais de recherche en informatique), Réseau européen INTEROP-Vlab (solutions pour les entreprises), ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin), IRNHA (Institut de Recherche en Nutrition Humaine d’Aquitaine) … Le secteur associatif est présent dans le développement de l’innovation numérique grâce à ADEISO.

En lien avec les travaux de recherche, le transfert de technologie est fortement présent dans le développement de l’innovation: Aquitaine Science Transfert et Aquitaine Développement Innovation

Leader en informatique de santé, Bordeaux mène par ailleurs la première expérience française de création d’un Institut de Santé Publique, d’Epidémiologie et de Développement (ISPED), regroupé autour du Centre de recherche Inserm U897 “Epidémiologie et biostatistique” et d’équipes de recherche hospitalières et universitaires. De nouvelles techniques sont également imaginées au sein de laboratoires de recherche tels que le LaBRI (Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique), l’IMS (Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système) et l’INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique). 327 brevets ont été déposés en Aquitaine en 2009, et 1,1Mds € ont été dépensés dans le domaine de la recherche et du développement (R&D).